HISTOIRE DES AMAP
Les premières AMAP ont vu le jour dans les années 60 au Japon, sous le nom de TEIKEI, en réponse à l’inquiétude grandissante des consommateurs face à l’industrialisation de l’agriculture et l’usage massif de produits chimiques. En échange d’un paiement à l’avance de la récolte, les paysans s’engageaient à ne pas avoir recours aux produits chimiques.
Dans les années 80, le concept s’exporte aux États-Unis et une agricultrice bio du Massachusetts fonde la première Community Supported Agriculture. Le concept se répand dans tout le pays puis gagne le Canada, c’est alors un véritable système d’économie alternative.
En France, ce sont Denise et Daniel Vuillon, agriculteurs du Var à la ferme des Olivades, qui importent le concept et livrent le premier panier le 17/04/2001. Avec d’autres agriculteurs intéressés par le projet, ils fondent la même année ALLIANCE PROVENCE qui se charge de soutenir et développer les AMAP sur la région.
Fin 2007, ce sont 750 AMAP qui approvisionnent 90 000 familles sur toute la France.


LE LOGO PH'ANN DU JARDIN

31 JANVIER 2012
Création de l’AMAP PH’Ann du Jardin. Identification R.N.A. : W773001512 No de parution : 20120011 Département (Région) : Seine-et-Marne (Île-de-France) Lieu parution : Déclaration à la sous-préfecture de Provins. Type d’annonce : ASSOCIATION/CRÉATION
Déclaration à la sous-préfecture de Provins. ASSOCIATION DE MAINTIEN DE L’AGRICULTURE PAYSANNE (AMAP) PH’ANN DU JARDIN. Objet : promouvoir une agriculture durable raisonnée ou sous label biologique, socialement équitable et écologiquement saine en mettant en relation les adhérents et des producteurs locaux, par l’intermédiaire de contrats d’engagement sur plusieurs mois ou de bons de commande ponctuels.
Siège social : 3, rue du 11 novembre, 77 540 Voinsles. Date de la déclaration : 31 janvier 2012.