AUBERGINE

Histoire
Il y a 4 000 ans, les premières cultures balbutiantes de cette plante originaire d’Asie méridionale poussent dans la région d’Assam et la Birmanie. C’est depuis plus de 2 500 ans que l’aubergine est courante dans toute l’Asie où l’on en trouve encore aujourd’hui des variétés de toutes les couleurs. Avant le Moyen Âge, l’aubergine gagne l’Afrique du Nord dans les malles des grandes caravanes, d’abord des Perses, qui nomment la plante bâdengân, puis des Arabes qui l’appellent al-bâdinjân. Les navigateurs arabes l’introduisirent dans tout le bassin méditerranéen où elle est rapidement adoptée.
Au début du Moyen Âge, les Arabes emmènent leur al-bâdinjân dans l’Espagne qu’ils envahissent par l’Andalousie. Arrivée en Catalogne, elle se nomme désormais albergínia. Au XIVème siècle, elle est introduite en Italie ainsi que dans le sud de la France via l’Afrique. Les médecins et botanistes lui attribuent l’origine de fièvres et de crises d’épilepsie et l’appellent « Pomme de Sodome », la Solanum insanum ; l’insane, la mauvaise à la consommation, qui rend fou. Les Italiens ont conservé cette appellation en déformant Solanum insanum en melanzana.
L’aubergine, en Europe, reste principalement une plante ornementale.
Le roi Louis XIV, séduit par la prestance de ce légume à robe violette, demande à son jardinier d’en faire la culture.
En 1750, le mot aubergine apparaît dans la langue française.
En 1790, les Révolutionnaires Méridionaux placent l’aubergine sur les tables d’un restaurant parisien réputé sous le Directoire : « Les Frères provençaux ».

Les plus
Ce légume serait particulièrement conseillé aux sujets atteints de troubles cardio-vasculaires. En effet, très riche en pectines, l’aubergine permettrait de freiner le cholestérol, l’absorption des sucres et des calories ; ce n’est d’ailleurs pas un hasard si elle fait partie intégrante du régime dit Méditerranéen. Également pleine de fibres et de potassium, elle stimule les transits paresseux tout en étant très peu calorique (22 cal/100 g).
Malheureusement, on ne la trouve pas toute l’année, alors profitez-en quand il est temps !
Seul bémol, lors de la cuisson, c’est une véritable éponge à graisse, et elle peut très bien faire grossir…