CONCOMBRE

Histoire
Le concombre issu de l’Himalaya, est apparu il y a près de 4 000 ans. Son parcours est étonnant, passant de l’Asie aux Antilles et dans les pays du Nord, il est même mentionné dans la Bible par les Hébreux.
En France, il n’est connu qu’à l’époque de Charlemagne. Quant aux Américains, ils le découvrent en 1494 grâce aux expéditions de Christophe Colomb.
Toutefois, ce n’est qu’au XVIIème siècle qu’il fut réellement populaire. Il est alors cultivé dans les potagers de Versailles pour ses soupes excellentes qui plaisaient tant à Louis XIV. Ses vertus esthétiques ont longtemps été utilisées par les femmes égyptiennes, indiennes mais aussi par celles d’aujourd’hui en soin du visage.

Les plus
Le concombre est le légume d’été adapté au régime minceur. Avec ses 95 % d’eau, c’est le moins nutritif des légumes. Il est en plus très digeste. Le concombre serait apaisant et calmerait le stress et l’anxiété. Les Grecs l’utilisaient déjà pour calmer certaines ardeurs sexuelles.
Ce calmant naturel doit sa vertu à la présence de pyridoxine ; le concombre est donc la star de la phytothérapie axée antistress.
De nombreux produits cosmétiques contiennent des extraits de concombre. Le concombre est traditionnellement utilisé pour hydrater la peau et pour calmer les crises de couperose. On connaît tous la technique qui consiste à appliquer sur l’épiderme du visage de fines tranches de concombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *