COURGE

Histoire
Les courges sont apprêtées comme des légumes, mais, du point de vue botanique, elles sont en vérité des fruits. Les Originaires d’Amérique centrale, où les fruits et surtout les graines étaient consommés par les Indiens depuis la nuit des temps, mais une grande part de leur évolution s’est déroulée en Europe où ont pris forme nombre des variétés cultivées aujourd’hui. Les Européens découvrirent les courges à la suite des expéditions de Christophe Colomb dans le Nouveau Monde au XVIème siècle. Ils en décrivirent rapidement de très nombreuses variétés et en rapportèrent pour les jardins botaniques, avant de les cultiver comme légumes. Antoine Nicolas Duchesne, agronome du Jardin du Roi à Versailles, a repris les noms et organisé la classification de plus d’une centaine de courges du genre Cucurbita, appuyées de 258 dessins, dans son Histoire Naturelle des Courges publiée en 1786. Charles Naudin contribua également à distinguer plusieurs espèces de potirons en 1860.

Les plus
La courge est un légume pauvre en calories mais de grande richesse nutritionnelle qui convient à tout régime alimentaire. La citrouille est une excellente source de vitamine A et, dans une moindre mesure, de vitamines B2, B5, C et E. Elle est également source de fer, magnésium, phosphore, potassium, zinc, cuivre et manganèse et riche en acides gras insaturés. Les courges sont d’excellents remèdes pour l’intestin, contre la constipation notamment.
Les produits dérivés et préparations à base de courge sont également utilisés. Par exemple, l’huile de pépin de courge est utilisée pour soulager des troubles bénins de la prostate et les graines, dont les acides gras sont, dans une grande proportion, mono-insaturés et poly-insaturés, contiennent quant à elles des composés (phytostérols) reconnus pour leurs bienfaits sur la santé cardiovasculaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *