FENOUIL

Histoire
C’est dès l’Antiquité que le fenouil fut découvert près du littoral méditerranéen. Poussant naturellement sur les bords des chemins en Chine, en Égypte ou encore en Grèce ; ses fonctions sont culinaires et médicinales (désinfectant, cure d’amaigrissement…).
Conduit en Grande-Bretagne par les Romains, certains Anglais se rafraîchissaient l’haleine avec le fenouil remplacé de nos jours par le chewing-gum.
Au Moyen Âge, ce légume aromate était un anti-venin tout comme il portait auparavant l’emblème de la force et de la jeunesse dans la mythologie grecque. Mais ce n’est pas tout, nourriture des dieux et source de leur puissance, le fenouil éloignait les démons et les esprits, en Italie. D’ailleurs, certains paysans en accrochaient au long de leur demeure et/ou en bouchaient les serrures des portes.
Et comme beaucoup d’épices, Catherine de Médicis l’introduit dans son potager secret avant d’en faire l’éloge dans les cuisines.

Les plus
Les fenouils sont hypocaloriques et adaptés au régime minceur. Mais l’intérêt du fenouil ne s’arrête pas là, il possède des vertus phytotérapiques expectorantes permettant de calmer les crises d’asthme et la toux. Le fenouil est riche en fibre et permet de faciliter le transit intestinal. Le fenouil est également diurétique et laxatif. On l’utilise aussi comme remède contre l’aérophagie, les ballonnements et les nausées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *