POIREAU

Histoire
Issue d’une variété d’ail originaire du Proche-Orient. Déjà cultivé par les Égyptiens, on dit que le pharaon Kheops offrait des bottes de poireaux pour récompenser ses meilleurs guerriers. Les Romains en consommaient en grande quantité. Néron, qui en mangeait pour s’éclaircir la voix, fut surnommé le « porrographe ». Ces mêmes Romains l’introduisirent en Grande-Bretagne où il constitue le « légume national » gallois. Ce lien remonte à Saint David (VIème  siècle), saint patron du Pays de Galles, qui aurait ordonné à des soldats combattant les Saxons de le porter afin de se reconnaître entre eux. En France, durant des siècles, il forma la base des soupes sous le nom de « porreau » ou « pourreau » qui devint le poireau au début du XIXème siècle.

Les plus
Le poireau est un légume hypocalorique adapté à tous les régimes minceurs. Le poireau est également diurétique et laxatifv. Bref indispensable lorsqu’on a pris des bonnes résolutions de perte de poids. Le poireau a l’avantage d’être riche en principes actifs. Il possède des taux important de potassium, d’acide folique et de fer. C’est un légume riche en fibre qui améliore le transit intestinal. Le poireau serait même conseillé contre l’arthrite. L’eau de cuisson du poireau a également un rôle dans la phytothérapie, elle calmerait l’enrouement de la gorge et la toux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *